Home - Phyllis Katrapani
Amazone
Amazone Film
Retour à la page d'accueil
Le dernier souffle
Mon nouveau monde
Sur les étages
Ma vie réelle
L'or des autres
L'art en action
4 courts
L'atelier de mon père
Turbulence à la périphérie...
Zig Zag
Des Nouvelles Du Nord
Comme à Cuba   (production amie)
Trois rois
À l'ombre
Nestor et les oubliés
Solitudes
Gilles Carle ou l'indomptable imaginaire
Après le déluge
Roger Toupin, épicier variété
Au fil de l'eau
3 soeurs en 2 temps
Home
Fais semblant que tu m'aimes
La position de l'escargot
Aube urbaine
Amazone
Maison de production Contactez-nous English
Amazone Film
Amazone Film
Home
Home
Un film de Phyllis Katrapani
Avec François Papineau, Jacinthe Laguë et Atanas Katrapani.

Existe-t-il réellement ce pays d'avant la déchirure, le pays de l'enfance gardée, ce lieu d'un temps qu'on a laissé derrière ? Comment arriver à ce chez soi qui n'appartient qu'à nous ?

Documentaire fictif, fiction documentée, pays réel ou pays imaginé, divers personnages se croisent à travers les mots sur le trajet de la mémoire. Des visages, des voix particulières qui racontent une histoire unique, à peine inventée, qui parle d'un pays qui est le même et qui pourtant n'a pas le même nom.
Mot de la réalisatrice
Katrapani
Phyllis Katrapani
télécharger
Home De quoi parle HOME ? Je ne trouve aucun équivalent dans la langue française pour évoquer en un seul mot, le lieu physique et affectif, la maison, le pays et le chez-soi.

Après Ithaque (1997), allégorie sur le retour d’Ulysse vers son île natale, j’éprouvais le désir de mieux définir ce qu’est la maison, le chez-soi, ce lieu qui nous habite et que nous habitons, l’endroit où l’on revient, même si ce n’est qu’en pensée. Un mythe peut-être?
Katrapani
Malgré le fait que je me sente attachée à mon lieu de naissance, Montréal, il y a toujours eu en moi la présence de l’ailleurs. Un désir pour quelque chose peut-être jamais vécu, une nostalgie pour les lieux où mes parents sont nés et ont grandi. Même en les ayant visités régulièrement, je sentais parfois que ces lieux n’étaient ni moi, ni à moi. Le fait d’idéaliser mes racines était une chose qui me préoccupait.

J’avais envie de faire un film autour d’un personnage fictif : Alex, un cartographe marin déchiré entre deux mondes. Cet homme apparaîtrait tout au long du film dans divers tableaux évoquant chacun un aspect de la maison : territoire, famille, pays d’origines…

À côté de lui, Léa exprimerait le désir de construire quelque chose de tangible, de concret, ici et maintenant. Autour du couple, un personnage énigmatique, le Poète, représenterait l’espace mental, le paysage intérieur, cet endroit en nous, vers où l’on se retire et où l’on peut véritablement être soi-même.

Parmi ces tableaux fictifs, j’imaginais des scènes composées d’images tournées en Grèce et en Turquie, les pays de mes origines et que j’allais nommer «images du pays natal». Ces images allaient être liées aux visions d’Alex.

Dès le début, il était important pour moi de confronter mes expériences à celles des autres, d’où le désir d’inclure dans ce film des passages documentaires et de faire évoluer sur un même plan le réel et la fiction. Les propos d’Alex et ceux des personnes interviewées se répondraient l’un l’autre, se nourriraient l’un de l’autre. Ainsi, à la voix individuelle viendrait s’ajouter une voix plus universelle, faisant que du coup le film poserait une seule et même question fondamentale à l’être humain : quelles conditions créent en chacun le sentiment d’être chez-soi, en sécurité, d’avoir son home?

Sans chercher à fournir une seule réponse, HOME tente d’encourager une meilleure compréhension des autres et de nous-mêmes dans un monde toujours à redéfinir.

- Phyllis Katrapani -
retour en haut
Photos (Crédits: Michel Lamothe)
Home
Home
Home
Home Home Home Home Home Home Home Home Home Home Home
télécharger
télécharger
télécharger
télécharger
photos 2, 5 : Phyllis Katrapani.
retour en haut

Amazone Film
Amazone